• chronique d'un an

    chronique d'un an

    chronique d'un an

     

    tant que je vous écris maintenant, plus que

    un an, je commence à manquer presque les mots,

    et je vais vous parler un peu de mémoire

    en vers, puis vous envoyez la poésie résultant,

    comme avant, je ne pourrais jamais imaginer trouver

    dans ce paradis des âmes perdues du tout 

    appel Internet, et qui se révèle être pour les connaisseurs

    une sorte de réseau,

    chronique d'un an

    où l'imagination et la réalité forment un ensemble 

    indivisopudiera enchaîner moi de cette façon votre

    messages, en accordant volontiers ce genre de subtilité

    sans vous oblige à garder le jour d'écriture,

    après jour, pour l'autre personne que douce

    joie sous la forme de messages d'amour, profonde

    amitié, qui vous fait sentir une partie de la vie,

    Légèreté et d'autre part, nous avons la merveilleuse mélodie

    chronique d'un an

    chronique d'un an

    chronique d'un an


    50 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique