• llamas.en incendiés dans automnes,

    brûle parfois mon cœur, pur et seulement

    le vent se réveille, touche votre coeur

    et suspendu en sourires légers

    pour toute personne, perdre combien la beauté.

    Cherchant quelques mains, une présence,

    un corps, qui décompose les murs

    et il donne naissance à des formes ivres,

    une touche, un fils, une torsion d'une aile, juste

    Je regarde dans mes os, violons,

    intact, vertèbres, délicate et sombre,

    Ils rêvent lèvres lèvres, mains

    qui ils rêvent oiseaux ....

     

     

    en flammes automne

    en flammes automne

    en flammes automne

     


    111 comments


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux