• votre rire poesie

    votre rire poesie

     

    Quitame pain, si vous le souhaitez, prendre l'air,

    mais ne me prenez pas ton rire, ne prenez pas loin

    la rose, la lance qui arrache, l'eau qui

    éclate soudain en avant dans votre joie, la vague soudaine

    argent né en vous, ma lutte est difficile et le dos

    votre rire poesie

     

    avec les yeux fatigués parfois d'avoir

    vu la terre immuable, mais en entrant

    votre rire monte au ciel et ouvre buscandome

    pour moi toutes les portes de la vie,

    mon amour, dans les plus sombres heures

    votre rire poesie

    votre rire, et si soudainement vous voyez mon sang

    tacher les pierres de la rue, rire,

    parce que votre rire sera pour mes mains comme

    une épée frais, par la mer à l'automne, votre rire

    Vous devez élever sa cascade mousseuse,

     

    votre rire poesie

    votre rire poesie

    votre rire poesie

     


    59 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique